Maison témoin de Maldegem.

Ouverte chaque dimanche de 13 à 17 h, sur rendez-vous uniquement.

Maison témoin de Maldegem.

Demandez un rendez-vous

Date de préférence visite:

Demandes

Restez au courant

Inscrivez-vous pour notre newsletter, ainsi nous vous tenons au courant des nouvelles les plus importantes sur Mi Casa.

S'inscrire

Notre architecte d’intérieur, Liesbeth Deleu, fête un anniversaire chez Mi Casa.

Retournez au menu principal

Notre architecte d’intérieur, Liesbeth Deleu, fête un anniversaire chez Mi Casa.

Retournez au menu principal

"Je connais bien le feeling 'Mi Casa', j'incarne Mi Casa tout simplement."

"L'architecte d'intérieur Liesbeth Deleu (35 ans) fête cette année un anniversaire chez Mi Casa ; cela fait pas moins de dix ans qu'elle construit les rêves de nos clients. "On m'a donné l'occasion d'évoluer à différents niveaux au sein de Mi Casa. Mes clients récoltent les fruits de cette polyvalence. Mi Casa n'a plus aucun secret pour moi, ce qui signifie que mes conceptions sont techniquement parfaitement réalisables. Dès lors, avec nous, le client n'a pas de mauvaises surprises".

Liesbeth, il y a dix ans, vous avez rejoint Mi Casa. Quel regard portez-vous sur la personne que vous étiez alors ?

"J'ai démarré ici sans expérience, mais au cours de ces dix dernières années, j'ai eu de nombreuses occasions d'acquérir des connaissances sur les différentes phases du processus de construction. Je suis une personne curieuse, et Mi Casa m'a fait grandir en tant que personne".

Quelle est votre plus grande fierté ?
"Le fait que je sois si polyvalente. Je ne suis pas Liesbeth Deleu « la » chef de projet ou « la » chef de chantier. On ne peut pas me classer dans une catégorie. En d’autres termes, je peux vraiment aider un client de A à Z - dans chaque phase du processus de construction - mais mon cœur a toujours été tourné vers la décoration intérieure".

Qu'est-ce qui vous a poussée à venir travailler en tant que designer d'intérieur au sein de l'équipe Mi Casa ?
"Je suis obsédée par la décoration intérieure depuis l'enfance. À l'âge de six ans, je travaillais déjà sur mes murs à moi avec un stylo. Je les ai repeints des centaines de fois. Mes parents connaissent parfaitement le bruit d'une armoire que l'on déplace à deux heures du matin (rires). Même aujourd'hui, je mets mon cœur et mon âme dans chaque conception que je fais pour mes clients".

Votre expérience polyvalente au sein de Mi Casa vous aide-t-elle dans votre travail d'architecte d'intérieur ?
"Il est clair que j’en tire les fruits. Mi Casa n'a plus de secret pour moi. Je sais parfaitement quelles conséquences certains choix peuvent avoir sur la construction d'une maison. Concevoir quelque chose et savoir si c'est réalisable, cet équilibre forme un tout. C'est ainsi que l’on peut éviter les mauvaises surprises."

"

Pour moi, le ‘chez soi’ et Mi Casa ne forment qu’une seule ligne, un horizon.

Dix ans chez Mi Casa, quel bilan en tirez-vous ?
"Un bilan fondamentalement positif. Mi Casa a eu un impact important sur une très grande partie de ma vie. En effet, j'ai également rencontré ici mon mari, Mathieu. Pour nous, Mi Casa a toujours été une sorte de point de convergence dans nos vies, tant sur le plan professionnel que personnel. Notre amour a grandi ici où mon mari travaille depuis 17 ans en tant que chef d'équipe du département des finitions. J'ai aussi appris à connaître de vrais amis ici, dont ma collègue Sien, qui est la marraine de l’un de nos enfants".

Cela montre que l'entreprise familiale Mi Casa continue d'impressionner les gens.
"Pas un seul jour, je n’ai considéré mon travail comme un travail. C'est comme une flamme qui continue de brûler".

Finalement, que pouvons-nous encore vous souhaiter Liesbeth ?
"Des projets encore plus beaux, que la flamme continue à brûler en moi et que le combustible soit toujours le bois. J'espère que mon travail restera ma passion et que chaque défi restera un défi".

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×