Maison témoin de Maldegem.

Ouverte chaque dimanche de 13 à 17 h, sur rendez-vous uniquement.

Maison témoin de Maldegem.

Demandez un rendez-vous

Date de préférence visite:

Demandes

Restez au courant

Inscrivez-vous pour notre newsletter, ainsi nous vous tenons au courant des nouvelles les plus importantes sur Mi Casa.

S'inscrire

NOUVEAU: Villa de vacances à Estepona

Retournez au menu principal

NOUVEAU: Villa de vacances à Estepona

Retournez au menu principal

Emmenez le sentiment de Mi Casa avec vous en vacances...

C’est avec fierté que Mi Casa présente sa toute nouvelle villa de vacances à Estepona (sud de l'Espagne). Rentrez chez vous en vacances et détendez-vous complètement grâce à notre sensation apaisante Mi Casa. Cette toute nouvelle réalisation à Estepona se caractérise par un design moderne et fleure bon le plaisir des vacances.

Cette villa comprend 4 chambres et 2 salles de bains et peut accueillir huit adultes. Dans l’une des chambres, il y a de la place pour des lits d'enfants. À Estepona, vous disposez d'une piscine chauffée et vous êtes à proximité de la plage, de la ville, des montagnes, du golf, ... En bref, l'emplacement est parfait. Et le meilleur de tout ? La villa fleure bon l'atmosphère Mi Casa.

Prix

  • Haute saison (juillet et août) : 3 150 euros par semaine
  • Moyenne saison (Pâques & Ascension, juin & septembre) : 2 350 euros par semaine
  • Basse saison : 1.850 euros par semain

Le prix de la location comprend tout, y compris la consommation normale d'eau et d'électricité, les serviettes, etc. Le seul complément à prévoir est un forfait de 250 euros pour le nettoyage.

A partir des vacances de Pâques, vous pouvez louer cette belle villa pour un séjour inoubliable dans le sud de l'Espagne !

"Mi Casa, c'est un peu comme des vacances à la maison tous les jours."
Profitez-en davantage maintenant, mais cette fois-ci en Andalousie.

Intéressé(e)? Envoyez un courriel à estepona@micasa.be pour plus d'informations.

Découvre cette réalisation splendide.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×